Lab4home fond WP.png

Article de blog

Les meilleures choses de la vie vous attendent souvent à la sortie de votre zone de confort

" Presque tout ce que vous voulez est juste en dehors de votre zone de confort. " Jack Canfield
 

Lors d'une formation en 2019, j'ai été interpelée par le discours d'un intervenant qui expliquait à l'aide d'un graphique, que le succès d'un entrepreneur tient à ses sorties de sa zone de confort.


C'était un schéma à peu près comme celui ci-contre.

Il indique des pics, qui sont des efforts intenses, des moments de grande motivation, où on donne beaucoup d'énergie à développer un projet, couronnés de succès. Et puis, il y a des paliers. Ces paliers illustrent les moments où on "surfe sur la vague", où on profite de ce confort apporté par le lancement d'une activité ou d'un nouveau service.


Et une entrepreneure à succès lui emboîtait le pas dans cette idée, et nous expliquait combien elle sentait venir les choses. Dès qu'une de ses créations engendrait du succès, elle savait qu'il était temps de se remettre à créer quelque chose de neuf, voire de difficile.

Le conférencier lui a rétorqué que si ce schéma lui apparaissait clairement, il était sans doute temps de se remettre en question pour sortir de ce même schéma qui n'était autre que sa "nouvelle" zone de confort.


" Le succès commence là où se termine notre zone de confort. "

Je me souviens très bien de ma pensée à ce moment précis : je me suis dit que je redoutais ces moments où le risque à prendre est vital pour l'évolution d'un projet.


 

Ce début d'année 2022 a été difficile pour moi. J'ai remis en question mon travail.

Et je pense sincèrement que, pour un entrepreneur, ce genre de remise en question peut être fatal pour son entreprise. J'étais tellement obnubilée par cette déprime de la sortie de l'hiver, que je ne voyais plus le sens de ce travail. Je n'y rencontrais plus ma mission.


" L'inaction engendre le doute et la peur. L'action engendre la confiance et le courage. Si vous voulez vaincre votre peur, ne restez pas assis à la maison à y penser. Sortez et mettez-vous au travail. " Dale Carnegie

J'ai pris du recul avant de prendre une quelconque décision.

J'ai arrêté de "faire" pour oser "être".

J'en avais besoin...

Mes réflexions se sont portées vers ce genre de citation inspirante :


" Si aujourd’hui vous n’avez pas la vie que vous désirez, c’est qu’il y a un schéma immobilisant ou une peur qui vous empêche de passer à l’action. " Anthony Robbins

J'ai décidé qu'il était temps, au tournant de ma vingtième année d'entrepreneuriat, de vivre la vie que je désire.


Investir en soi est toujours la meilleure des options.

Lectures, cours d'impro, coaching en communication, travail spirituel, découverte de soi, développement de l'intuition, destruction des croyances limitantes, reprogrammation...


Et puis notamment...

Lors d'une journée de reconnexion à soi, j'ai rencontré une ergothérapeute qui m'a proposé de travailler sur certains de mes blocages inconscients. Je me suis engagée envers moi-même à travailler sur ces blocages pour enfin créer la vie que je désire. Et comme le travail paie toujours, j'ai perdu certains mécanismes qui me freinaient encore hier.


J'ai eu dernièrement la sensation d'avoir réorganisé ma vie, comme j'aurais pu le faire sur mon mac : J'ai fais du tri dans mes dossiers et mes contacts, appris de nouveaux outils professionnels, boosté la mémoire et, surtout, vidé la corbeille !


 

C'est alors que j'ai osé dire "oui" aux idées de ma partenaire professionnelle.

Pas uniquement pour lui faire plaisir, mais plutôt parce que je me suis aperçue que les freins qui mettaient les feux au rouge auparavant, n'étaient maintenant plus présents.


Donc, quand elle m'a proposé de créer une semaine de formation pour les créateurs de projets, en me présentant un canevas qui tenait la route, j'ai dit "pourquoi pas?"

J'ai analysé en détail la rentabilité d'un tel projet.

Et cette analyse m'a permis de me rendre compte que certains frais pourraient être évités si on envisageait la location d'une salle à l'année, et pourraient même nous permettre de réaliser un de nos rêves professionnels.


Mais pour ça, il fallait que j'ose sortir de ma zone de confort.



Et louer une salle de formation à l'année, c'est vraiment en sortir !

D'abord d'un point de vue organisationnel :

  • me lever plus tôt.

  • m'apprêter tous les matins.

  • prendre la voiture et me rendre au travail en dehors de chez moi.

  • prévoir un casse-croûte pour midi.

  • des horaires à respecter

Mais c'est aussi plus de responsabilités financières :

  • des frais de location

  • des frais de rénovation

  • un investissement en temps plus important pour Lab4Home

  • une promotion plus élevée du catalogue de formation


" Si vous ne voulez pas risquer l’extraordinaire, vous devriez vous installer pour l’ordinaire. " Jim Rohn

C'est là que j'ai compris que si je ne donnais pas une chance au projet de se développer maintenant, au regard de cette opportunité, alors, je ne le ferais jamais !

J'étais centrée sur mes échecs et mes peurs. J'avais oublié que l'entrepreneuriat, par définition, c'est oser se lancer.



C'est alors que tous les bénéfices de cette décision me sont apparus et ont complètement occulté mes précédentes craintes.

J'ai tout à gagné :

  • le sourire de ma partenaire

  • mes idées qui, de nouveau, filent à 100 à l'heure

  • un nouveau projet de rénovation, un vrai challenge !

  • un rythme de travail plus structuré (moi qui voulait poser des limites!)

  • la motivation au top

  • un nouveau lieu de travail

  • une vie sociale en dehors de chez moi

  • et une petite baignade quand le besoin de souffler se fera sentir ...

Sans parler des bienfaits de cette décision pour le projet en lui-même :

  • un vrai lieu de rencontre et d'évènements

  • un gain en crédibilité pour notre association

  • l'opportunité d'élargir le catalogue de formations en présentiel

  • l'occasion d'investir dans un projet qui prend vie plus concrètement, qu'uniquement en digital

  • un agenda de formations qui s'étoffe

  • des infrastructures : un parking, des sanitaires, un restaurant et même un hôtel pour les formations longue durée

Le jeu en vaut vraiment la chandelle... Alors on a signé.



Et soudain... Toutes mes craintes s'éloignent.

Car je sais que chaque difficulté qui viendra se mettre en travers de notre chemin, nous fera grandir et nous libérer un peu plus.

" Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. " Sénèque
8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout